Chat with us, powered by LiveChat
Maximisez vos déductions fiscales !

Conseils pour l'optimisation fiscale

Vous trouverez ci-dessous une brève liste des conseils les plus importants en matière d'optimisation fiscale pour les personnes physiques et morales.
Conseils fiscaux de taxea

Vous souhaitez économiser des impôts ? Téléchargez gratuitement notre brochure

Conseils fiscaux de Findea

Entrez votre adresse e-mail et téléchargez gratuitement notre brochure d'informations sur l'optimisation fiscale au format PDF !
Téléchargez gratuitement notre brochure.
Téléchargez brochure
Oups ! Quelque chose s'est mal passé lors de la soumission du formulaire.

Optimiser sa situation fiscale facilement et rapidement

Grâce aux conseils suivants, vous pouvez optimiser votre situation fiscale en toute simplicité.
Personne privée

Versement dans le pilier 3a

Tout ce que vous versez dans le pilier 3a sera entièrement déduit de votre revenu imposable, jusqu'à hauteur de 6 826 CHF (2020). La plupart des comptes de pilier 3a sont même gratuits

Placement bénéficiant de l’optimisation fiscale

Si les obligations sont vendues avant la date de paiement des intérêts, le revenu réside dans la différence entre le cours d'achat et le cours de vente qui est exonérée d’impôt (gain en capital exonéré d'impôt). Ici, le versement d'intérêts qui seraient imposables n'a pas été effectué. Néanmoins, les taux d'intérêt cumulés, les taux d'intérêt dits intérêts courus, se reflètent dans la hausse du prix de vente. Vous pouvez utiliser la même procédure pour les actions. L'action doit être cédée avant le versement du dividende. Évidemment, lorsque vous vous vous posez la question de savoir si une telle approche en vaut la peine, les coûts de transaction doivent être pris en compte. En outre, il n'est pas exclu qu'en cas d'approche systématique, l'administration fiscale puisse supposer une évasion fiscale. Mais la préférence pour les titres à dividendes, qui financent les distributions par le biais de réserves provenant d’apports de capital, est aussi un moyen éprouvé de réduire la charge fiscale, puisque ces paiements sont exonérés d'impôt.
Raison individuelle

Adhésion volontaire du chef d‘entreprise à la caisse de retraite des employés

Les propriétaires d'entreprises individuelles ne sont pas tenus d'adhérer à une caisse de retraite. Toutefois, les personnes exerçant une activité indépendante ont le droit d'adhérer volontairement à la caisse de retraite de leurs employés. Cela a plusieurs avantages. Ils améliorent ainsi leur assurance risques, ils prévoient pour la vieillesse et réduisent le revenu des entreprises assujetti à l'AVS et à l'impôt, puisque les cotisations imputables à l'employeur (en règle générale, 50 % des primes) peuvent être comptabilisées comme dépenses professionnelles. De plus, les cotisations des employés sont déductibles dans le contexte de la déclaration de revenus des personnes physiques. Les personnes exerçant une activité indépendante, qui décident seulement de se joindre aux caisses de retraite à l'âge moyen, ont généralement de très grandes lacunes de cotisations. Par conséquent, des rachats élevés sont possibles dans la pratique. Toutefois, il convient de noter que la déduction « importante » pour les personnes exerçant une activité indépendante allant jusqu'à 34 128 CHF, en effectuant des versements dans le 3ème pilier, n’existe plus désormais.

Réserve de cotisation de l'employeur

Il arrive souvent que le conjoint ou la conjointe travaille dans une entreprise individuelle. Souvent, aucun salaire n'est payé pour cela. Du point de vue fiscal et de la sécurité sociale, ceci n'est pas optimal. Le conjoint ou la conjointe devrait percevoir un salaire décent, car cela garantit que le conjoint ou la conjointe est assurée auprès de la sécurité sociale. En outre, il est maintenant possible de verser dans le fameux « petit pilier 3a ». De plus, le conjoint ou la conjointe a également le droit de rachat dans la caisse de retraite, ce qui peut avoir un effet bénéfique sur l’impôt progressif.
Sàrl et société anonyme

Correction des valeurs de créance

La correction de valeur (ducroire) sur les créances réduit le bénéfice et donc la charge fiscale. Ici, l'administration fiscale cantonale définit le montant de la correction de valeur qui peut être utilisé (par exemple 5 % ou 10 % sur le stock de créances).

Fixer des limites

Les comptes annuels affichent toutes les dépenses et les produits découlant de l'année en question. À la fin de l'année, les régularisations périodiques doivent être exécutées afin de pouvoir présenter le résultat par période. Ainsi, par exemple, les factures qui se rapportent à 2019, mais qui ne seront pas payées avant 2020, seront encore comptabilisées en 2019 par l‘imputation des régularisations. L'inverse est également possible.
Obtenez plus de conseils sur la manière d'optimiser votre situation fiscale et téléchargez gratuitement notre brochure d'informations !
Encore des questions au sujet de taxea ? Prenez contact avec nous !